37e Parallèle

37e Parallèle

37e Parallèle

L’actualité

KRACH – Invitation à la présentation de Maquette

Krach

Avant la création de la pièce Le diptyque Temps modernes, l’an prochain à La Halle aux Grains à Blois, venez découvrir une maquette du Krach au 37é parallèle. En résidence du 5 au 15 novembre avec une sortir de résidence le jeudi 15 novembre à 15h.

PIÈCE À L’ÉCRITURE ABRASIVE SUR L’ALIÉNATION DU TRAVAIL DÉCORTIQUÉE À TRAVERS LA CHUTE D’UN SALARIÉ.
Krach est le premier volet du diptyque Temps mo­dernes composé également de L’Entretien de Philippe Malone. Ces deux textes traitent du monde de l’entre­prise d’aujourd’hui, dans la complexité de ses enjeux et de sa réalité au quotidien. La finalité artistique du projet est de présenter ces deux mises en scène sur un temps unique d’une représentation divisée en deux parties. Mais elles pourront également être jouées in­dépendamment l’une de l’autre.
Le diptyque Temps modernes sera créé en octobre 2019 à La Halle aux Grains – scène nationale de Blois soutenue par L’Hectare – scène conventionnée de Vendôme. D’ici là, nous vous invitons à découvrir une maquette de Krach au 37ème Parallèle à Tours.
Krach propose une situation poussée à son paroxysme qui tente de s’approcher au plus près d’un état. L’au­teur s’affranchit du drame et de ses codes pour tra­duire la complexité et la rapidité du monde moderne. C’est dans la forme même et dans les registres de lan­gages différents qui composent son texte qu’il nous invite à soulever cette complexité. li nous propose un rapport physique à la langue par la respiration, le son, la densité, le souffle, la rupture. La mise en scène se révèle en plongeant dans les profondeurs de la pièce, en s’appuyant sur ses structures, son architecture et dans l’écoute de ses résonances au plateau.
Jean-Michel Rivinoff Compagnie la lune blanche

 

Réservation 02 54 81 05 43 – cielaluneblanche@orange.fr

® Crédit photo par René Bohmer sur Unsplash

krach par René Bohmer

L’art(isanat) de la Boucherie investi le 37é

serres chaudes

Résidence du 5 au 12 novembre de la compagnie Serres Chaudes

BLEUE serait une réflexion sensible sur l’art(isanat) de la boucherie.

BLEUE serait un portrait, celui de Bleuène qui a choisi « un métier d’homme », comme d’autres deviennent religieuse ou comédienne.

BLEUE serait un dialogue entre une comédienne et un musicien, un chant d’amour autant qu’une danse primitive.

Par fragments, entre rêve et réalité, entre fable et documentaire, une jeune femme pratique son art avec passion et minutie. Elle manie le hachoir en dansant aux sons de la scie mécanique et des basses électroniques. Pour expulser, pour expier peut-être… Elle est de son époque, elle sait que manger de la viande est moins à la mode aujourd’hui qu’il y a 30 ans. La nuit, elle est traversée par différentes figures : la chevaleresse, la chamane, l’animal totem… autant de corps qui l’éloignent du réel et nous permettent de réfléchir avec elle à ce paradoxe : nous aimons les animaux, et pourtant nous les mangeons.


–  Sortie de Résidence le 12 novembre à 15h

 

 

Journarebours, la nouvelle création de PoSo

Résidence du 29 octobre au 3 novembre
Journarebours
est un projet issu de la rencontre entre les textes de Llène, voués à être dits, et l’espace sonore du Kâfarnarium qui incite en lui-même à la rêverie et à l’écoute intérieure. Il explore la question de l’intimité dans ce qu’elle a de plus interne, d’organique, et dans son élaboration subjective.

Dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, Journarebours fait entendre un carnet de création en pleine élaboration, et remonte le courant des idées.

Au cœur d’un dispositif sonore immersif, le public est invité à inventer sa propre vision de cet étrange étranger non nommé.