37e Parallèle

37e Parallèle

37e Parallèle

L’actualité

Inscription au Tremplin des créations Festivaol « Années Joués 2019

Le festival « Les Années Joué » aura lieu les 31 mai, 1er et 02 juin 2019.

Comme chaque année le tremplin des créations est ouvert à toutes compagnies ou artistes qui souhaitent diffuser leur création auprès des spectateurs et des programmateurs qui se déplacent sur l’événement.

Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à nous retourner votre dossier d’inscription ci-joint complet pour le 31 octobre 2018, au plus tard, par email ou courrier.

Une visite sur la page Facebook pour retrouver l’ambiance 2018.

 

Courrier tremplin 2019

 

Fiche d’Inscription 2019 Tremplin Nouvelle Création

Nouvelle création La Nonna par Compagnie La Tumulte

Résidence du 11 au 27 octobre

Après Reine de la salle de bain et autres envahisseurs d’après les textes de Hanokh Levin, Risque de John Retallack et Mon camion immobile de Sabine Revillet, la Cie LA TUMULTE se lance dans sa nouvelle création La Nonna de Roberto Cossa.

C’est l’histoire d’une farce tragi-comique qui raconte la détresse d’une famille condamnée à travailler sans cesse pour nourrir La Nonna, une grand-mère centenaire qui dévore insatiablement tous les aliments qu’elle peut. Métaphore de la mère qui dévore ses enfants ou parabole d’un pouvoir vorace qui affame son peuple ?
Pour sa première séance de travail, l’équipe est heureuse de se retrouver au 37ème Parallèle pour « interroger» le plateau avec la complicité musicale des musiciens du collectif La Saugrenue.

Le Poulpe

Résidence du 8 au 14 octobre

Love and money : 

« David et Jess s’aiment d’un amour unique. Sacré. Incandescent. Jess croit que cet amour peut la rattacher à la terre ferme, lui donner une place. Mais ça ne suffit pas. Pour mettre un pansement sur ses angoisses, Jess se perd dans des achats compulsifs, jusqu’à accumuler des milliers de livres de dettes. Elle ment à David. David le découvre. Il essaye de la sauver. De les sauver tous les deux. Il descend dans un enfer pour sortir Jess du sien.

Cette histoire parle de ce qu’on peut faire par amour et par instinct de survie. De ce qu’une société de consommation fait aux êtres humains vulnérables. Cette histoire parle du mystère des origines de la vie et des moyens qu’on trouve pour supporter de vivre dans ce monde. Cette histoire parle de désespoir. Et d’espoir. »

Sortie de travail le vendredi 12 octobre à 15h.