37e Parallèle

37e Parallèle

37e Parallèle

L’actualité

Collectif Impatience

En résidence du 8 au 18 janvier 2018

Présentation de travail au Volapuk le 19 et 20 janvier

Cie Wonderkaline

Cie wonderkaline en résidence au 37e

Résidence de la Cie Wonderkaline du 8 au 12 janvier 2018.

Sortie de résidence le 12 janvier

« Le Mètre-Mot »

De et par Vincent Pensuet
Mis en scène par Nolwenn Jézéquel

Vincent Pensuet jongle avec son mètre et nous emmène dans un pur déluge verbal, le jeu des mots est jubilatoire, un délire de mots de poète à  la « Raymond Devos »!

«  Au commencent étaient les verbes ! » alors  j’ai choisi  un mot à ma taille…  un mot comme intelligent … et je me suis donné l’air !

Sur scène le personnage  « pose son cadre » et déballe ses paniers remplis de questions existentielles de jeux de mots, de mètres-mots, de verbes hauts où chacun trouve sa rime.

Il cherche la juste distance, franchit les limites et déborde… de vitalité.  Il virevolte, danse, et galope « à la quête du Râle »,   interpelle  » le temps qui fait le beau », voudrait se mettre à la place de l’autre.

  Dans ce spectacle » sur mesure » ,  tout est affaire de langage, de corps, d’objets, de maîtrise  et démesure ,  pour tenter de rencontrer les autres. Essayer de trouver un sens au travers des non-sens et des doubles sens.

Le personnage nous promène dans l’émoi et se fait sourcier devant le silence des mots. Il nous entraîne dans le grand cirque  du monde en un fou rire, et poursuit son inlassable quête du comment être ensemble.

Résidence Atmusica

atmusica en résidence au 37e

En résidence du 8 au 13 janvier 2018

Sortie de résidence le vendredi 12 janvier à 15h et 18h

Secousses

Divers tableaux successifs, comme des réveils brutaux ou les épisodes décousus d’un songe, sont saisis par le violoncelle et la voix.

La poésie de Michaux, à mi-chemin entre voyage intérieur, aventures elliptiques et expériences hallucinatoires, nous plonge dans une extravagante temporalité.

Musique et poésie invitent à une exploration en dents de scie de ces paysages imaginaires.