37e Parallèle

37e Parallèle

37e Parallèle

Silences en création par Amapola

amapola

Le groupe Amapola vient en Résidence du 13 au 18 novembre

C’est un spectacle entre chant et cirque, entre sensualité et monstruosité, entre cri du cœur et chuchotement, entre fragilité du plateau nu et force du groupe. Se laisser porter par la vibration polyphonique et par ce que raconte le corps quand il s’engage.
Amapola s’est réunie autour de la polyphonie, celle que l’on chante à plusieurs, celle qui rassemble. Le groupe s’est formé en 2010 dans l’Indre avec pour vocation l’arrangement de chants du monde. Sextet féminin polymorphe, le groupe met en scène un premier spectacle : Polymorphonie. Beauté des voix, humour, instruments et acrobaties prennent des formes incongrues. L’alchimie opère sans qu’on s’y attende,
les mouvements des corps font écho aux histoires ancestrales où amours et territoires se déchirent depuis la nuit des temps… Une invitation au voyage.
Depuis 2013, Polymorphonie aura fait plus 100 représentations et continue de sillonner les routes de France.
Un CD 8 titres est réalisé et est sorti en novembre 2016.

Silences
s’est construit avec des outils que nous possédons tous, le corps et la voix : ils sont notre langage. Nous avons fait le choix d’un plateau nu, sans artifice. Une musique aux accents variés, teintée de chants du monde, d’accords jazz, parfois dissonants, de la musique électronique vocale, du hip-hop aussi. Nous entremêlons nos voix à une corporalité vivante et engagée. Un spectacle qui parle des femmes, des frontières, de l’état du monde, de l’amour. Nous jouons sur les sens du spectateur pour une expérience vécue de l’intérieur.Oser. Oser  naïvement dresser du poil et éveiller l’émotion.

Du chant, du cirque, du corps incisif et engagé.
Des voix timbrées, drôles, sensibles.
Des corps forts, fragiles, souples, légers, maladroits.
Des textes chantés, clamés, slamés, murmurés.
Une ôde à la vie.

Avec (corps et voix) : Sandra Bourbonnais, Anne Gourbault, Fanny Jeannin, Alys Marchi, Claire Moinet
Mise en scène : Yann Ecauvre – Regards extérieurs : Juliette Zollkau Roussille // Fantazio // Maryam Chemirani

Pour nous rencontrer : Sandra Bourbonnais // 06 30 20 11 55

Sortie de résidence le 15 novembre à 17h30