37e Parallèle

37e Parallèle

37e Parallèle

L’actualité

La Cie du Coin pour La Cérémoniale

En résidence au 37e parallèle Tours

Compagnie permanente du 37ème Parallèle investie un peu plus le lieu du 2 au 4 mai

 L’Orchestre Ducoin se mêle à vous pour célébrer, au choix :
– le passage à l’âge ’adulte de l’adolescent notoire
–  l’arrivée de l’automne et le démarrage de la Grande Chaudière
– St-Choc, syncrétique patron des vies tumultueuses
– autre : fête indéterminée ou multiple

Muni de son Sound-System qualité St-Coin© notre orchestre brillera, au choix :
– sur la petite ou la grosse scène
– au boulodrome Jean Giono
– sous le pont de l’A11, pilier 142
– autre : lieu indéterminé ou multiple

Chic et élégant en toutes circonstances, l’Orchestre Ducoin vous laissera entrevoir les rites parfois
crus et sauvages du pays St-Coinnais.

Baignades en eaux absurdes. Car-wash mental. Euphorie Collective.
Tant inspiré des rites carnavalesques haïtiens que des folklores du Dahomey et de Java,

 LA CEREMONIALE est un concert-interactions à hauteur d’homme
alliant musiques, danses, chants et célébrations imaginaires.

DEDALE DE CLOWN POUR MURAIE

Compagnie Dédale - résidence au 37e parallèle

En résidence du 13 AU 21 MAI 2019

Assistez à la SORTIE DE RÉSIDENCE : JEUDI 16 MAI À 18H

 

Dans MURAïE, l’histoire de voisinage est un prétexte pour raconter les enjeux d’un conflit :
Territoires, nuisances, hiérarchies, incompréhensions, malentendus, survie, complots.

Tous ces thèmes seront nos territoires de jeu pour le burlesque et la comédie humaine.

Traiter un sujet grave, et en explorer la veine comique sera l’occasion de mettre en évidence
l’absurdité humaine. Le burlesque nous renvoie à nos instincts, à nos fondamentaux humains,
en évacuant les codes sociétaux.

Le burlesque engendre autant le chaos que l’enchantement.

Art mural et burlesque

Dédale - résidence au 37e parallèleDédale - résidence au 37e parallèle

LA CIE. O POUR LÀ-HAUT LE VIDE

O Pour la Haut Le Vide

En résidence du 5 au 9 mai 2019

Une corde tendue.

Une corde tendue et un corps immobile, suspendu.

Un corps en mouvement, qui regarde, qui respire, qui souffle, qui danse et qui attend, toujours là-haut.

Une corde tendue et deux corps immobiles, suspendus.

Deux corps en mouvement, qui se regardent, se respirent, s’essoufflent, qui dansent et qui attendent, toujours là-haut.

Une corde tendue.

Tendue dans le vide, le vide du ciel, celui qui se trouve au dessus de ma tête et de la tienne, qui part du sol et ne s’arrête jamais. Là-haut le vide, c’est la création d’un espace temps ou deux corps évoluent sur une corde en tension.

> Nouveau cirque