37e Parallèle

37e Parallèle

37e Parallèle

L’actualité

Evénement : Le 37e accueille Circus I Love You – 14, 15 et 16 juin 2019

Dans le cadre de la programmation du 3ème Festival International du Cirque en Val de Loire, le 37ème Parallèle, manufacture de spectacles vivants, accueille en préfiguration du festival, le spectacle de la compagnie Circus I Love You et son nouveau chapiteau de 500 places.

Circus I Love You ?

Une compagnie franco-suédoise et itinérante de 8 artistes venu-e-s de Finlande, France, Suède, Danemark.

Une bande d’acrobates qui font tout (ou presque) : des sauts à la bascule – des acrobaties à la corde lisse – des suspensions par les cheveux – des traversées sur un fil – du domptage de gros objet d’acier – des équilibres – grimper sur des perches – des patins à roulettes – un accordéon – des clarinettes – une contrebasse –

une batterie – une flûte – une guitare – un saxophone – une trompette – un tuba – des ukulélés.

Artistes de haut niveau, aux savoirs faire multiples, alliant, une dizaine de disciplines de cirque, à la musique live.

Circus I Love You, c’est un cirque utopiste ; un cirque nordique sans animaux, absurde, intrépide, simple et joyeux !

Le spectacle est une partition acrobatique et musicale d’une heure qui s’inspire des méthodes de composition des pièces musicales. Un spectacle qui s’apprécie à tout âge et qui crée un pont entre le cirque traditionnel et le cirque contemporain.

Jours et horaires du spectacle 

Vendredi 14 juin à 14h (scolaires et autres groupes de structures éducatives, sociales, socio-culturelles…)

Samedi 15 juin à 20h

Ouverture des portes à 19h – Restauration et buvette sur place

Dimanche 16 juin à 16h

Ouverture des portes à 14h et restauration sur place.

Des visites du 37ème Parallèle s’organiseront avec les publics, pour faire découvrir les coulisses de cette manufacture de spectacles vivants.

Achetez vos tickets en ligne sur tickets.circusiloveyou.com

Le site internet de la compagnie: https://circusiloveyou.com/

MOLOTOV pour Champagne

En réisdence au 37eme parallèle et aux années joué

Résidence de reprise 22 au 30 mai et représentation aux Années Joué

Adaptation mondaine et dépravée de « Une demande en mariage » de Tchekhov. Dancing théâtral pour circassiens, musiciens et comédiens déglingués

Règlement de compte un lendemain de fête, le crane collé, la susceptibilité latente, l’hystérie prête à être dégainée.

Nous sommes dans le classieux domaine de Tchouboukhov, père déjanté de l’extravagante Natalia. Une petite sauterie a lieu, soirée débridée qui vire à la débauche. Leur voisin gourd et délicat, Lomov, vient demander la jeune femme en mariage. Le Petit Orchestre Svelte, trio de larbin des propriétaires fait office de chauffeur d’ambiance et parade sur son zinc en bon gigolos de cabaret Brechtien.

A grand coup de paillette et de boule à facette, la farce pétille de mille bulles !

> Théâtre de rue

LE CIRQUE DU DOCTEUR PARADI, POUR LA CRÉATION « LES P’TITS BONNETS »

En résidence au 37ème parallèle

En résidence du 1ER AU 21 MAI 2019 – ESPACE CHAPITEAU

Sortie de résidence, vendredi 10 mai – 16h à 18h

Le témoignage fictif de trois ouvrières d’une usine de lingerie.
Un huit clos, la vie pour ces femmes n’existent pas, hors de Mother city, ville/usine inventée.
L’Amazone, Bouche cousue et La Joconde, se révoltent après l’annonce d’une vague de licenciements.
En occupant l’usine, elles se réapproprient le temps et l’espace.
Elles parlent du corps, du travail, de l’amour, de la solitude, d’érotisme, de rapport de domination.
Elles s’interrogent sur le sens de leurs vies, rêvent d’émancipation, de gestion autonome, « D’horloge en panne et de cerveau en marche ». La pièce porte un double regard sur l’histoire de ces femmes.
Un regard intime, ampathique, et un regard spectaculaire.
Grâce au personnage de Madame Loyale, incarnant ici à la fois l’univers du cirque, de la foire, et du show télévisé, on voit quel traitement médiatique serait fait d’une telle histoire.
Comment l’image de ces « pauvres et charmantes » ouvrières d’une usine de lingerie, est sexy, récupérable, réductible, caricaturable à souhait. Les Petits bonnets est un appel poétique et burlesque à l’émancipation .